Vous êtes ici: Accueil

Bibliothèque numérique

Baccalauréat : réviser ?

AddThis Social Bookmark Button
Imprimer

UN SITE POUR REVISER LE BACCALAUREAT de FRANCAIS

 

 

http://www.etudes-litteraires.com/

 

 

 

 

main-qui-ecrit

MOOC : initiation à la Botanique

AddThis Social Bookmark Button
Imprimer

Si vous voulez tester un MOOC, voici un MOOC dont la thématique est l'initiation à la Botanique

 

voici l'adresse du lien pour vous inscrire (les inscriptions sont ouvertes) : 

 

http://mooc.tela-botanica.org/enrol/index.php?id=2

 

 

 

et la vidéo de présentation : https://vimeo.com/155670953

 

 

 

PLANNING

 

Inscription : dès le 15 avril 2016

Début du cours : 5 septembre 2016

Durée du cours : 7 semaines

Fin des inscriptions : 6 novembre 2016

Effort estimé : 2h/semaine minimum

 

 

Si vous ne pouvez ou ne souhaitez pas vous inscrire mais désirez assister aux cours, veuillez alors contactez la Bibliothèque d'Arlanc qui pourra répondre à vos questions et vous apportez l'aide nécessaire au suivi de ce MOOC

 

 

MOOC

AddThis Social Bookmark Button
Imprimer

Les MOOCs (Massiv Open Online Courses), ces nouvelles formations gratuites en ligne mises généralement en place par des universités vous proposent des cours avec une certification au bout.

 

Comment ça marche ? 

 

MOOC... Qu'est-ce que ça veut dire ? MOOC signifie Massiv Open Online Courses.

 

En français, cela veut dire que des cours proposés par des écoles et des universités sont désormais accessibles à tous et gratuitement sur Internet.

 

Qu'est-ce qu'on apprend dans un MOOC ?

 

Développement durable, montage de projet, création de start-up, médecine, codage et développement web, création de jeux en ligne, d'applis...

Les sujets sont nombreux, à vous de choisir le MOOC qui vous plaît. Vous pouvez vous lancer que vous soyez débutant ou confirmé dans un sujet. On peut découvrir un sujet, une matière ou se spécialiser.

 

Faut-il être bon en anglais pour profiter des MOOCs ?

 

De plus en plus de MOOC en français sont disponible. Si vous parlez bien l'anglais, le choix des matières et des niveaux est bien sûr beaucoup plus large. Grâce aux MOOCs, vous pouvez suivre de nombreux cours et notamment ceux des plus prestigieuses universités américaines !

 

Brevet et révisions


Reviser son brevet en s'aidant d'un MOOC ? C'est ce que vous propose la plateforme Francetveduc connectez-vous sur http://mooc.francetveducation.fr/ !

 

Peut-on passer sa licence ou son BTS avec un MOOC ?

 

Non, les MOOCs ne délivrent aucun diplôme. Chaque MOOC va traiter d'un sujet très précis : il peut vous apporter un complément de formation, élargir votre culture générale ou répondre à un besoin professionnel ponctuel. Par exemple, l'université de Montpellier propose un MOOC sur le thème : "ville durable, être acteur du changement". L'Institut Mine-Télécom vous fera découvrir une "introduction au réseau mobile".

 

Maths: une mine d'or en vidéos

 

Une professeur de mathématiques a monté cette plateforme web où les cours de maths sont en vidéos, une ressource préciseuse pour vos révisions (du collège aux études supérieures)http://www.mathenvideo.fr/

 

Quelle marche à suivre lorsqu'on a choisi un MOOC ?

 

Inscrivez-vous sur une des plateformes de MOOCs (voir encadré). Vous recevrez un mail pour vous prévenir du début des cours.

 

Faut-il s'inscrire dans l'université ou l'école qui propose le MOOC ?

 

Non, ce n'est pas nécessaire. Étudiants, professionnels, retraités, tout le monde peut s'inscrire à un MOOC gratuitement, quel que soit son niveau.

 

Et en pratique, comment ça se passe ?

 

Une grande majorité de MOOCs se présentent sous forme de vidéos courtes postées chaque semaine (pas plus de 10 minutes). Il peut y en avoir plusieurs par semaine.

En marge de la vidéo, l'intervenant vous propose un certain nombre de ressources : livres, dossiers, sites internet qui vous permettront de compléter le cours par vous-même.

Après chaque séquence, vous aurez accès à des quiz afin de mettre en pratique les enseignements du cours et vérifiez que vous avez bien intégré les connaissances. Vous pourrez aussi avoir des devoirs écrits à rendre et des exercices à faire.

Toutes les personnes inscrites peuvent aller sur un forum de discussion qui a été ouvert pour le cours. Ce forum est pratiquement aussi important que le cours lui-même. Il vous permet de poser vos questions, de vous faire aider ou d'aider les autres membres du groupe, de donner votre point de vue, de faire part de vos expériences. Bref, vous n'êtes pas seul ! Il y a une vraie communauté autour de chaque MOOC. Les échanges sont toujours très riches. Vous en apprendrez autant (voire plus) avec les forums qu'en écoutant le cours.

 

Comment communique-t-on avec le professeur ?

 

Il peut y avoir des milliers de personnes connectées au même MOOC. Le professeur n'a donc pas le temps de suivre les forums de discussion et de répondre à chacun. C'est sans doute l'un des points faibles de ce système. Il n'y a pas d'accompagnement personnalisé. Ce sont parfois les assistants de recherche qui répondent à sa place. Mais ce sont surtout les étudiants qui s'entraident entre eux.

Peut-on se connecter à n'importe quelle heure ?

Ces vidéos sont postées sur YouTube et y restent plusieurs semaines. Vous pouvez les regarder quand vous le voulez, où vous le voulez, les réécouter, les arrêter, revenir en arrière. Bref, vous êtes libre d'aller à votre rythme.

Combien de temps dure ces cours ?

Les cours s'étalent sur 1 à 6 mois et demandent plusieurs heures de travail par semaine. Avant de vous inscrire, assurez-vous que vous tiendrez sur la longueur ! Le temps de travail estimé est toujours indiqué sur la page de présentation du MOOC.

Est-on obligé d'aller jusqu'au bout d'un MOOC ?

Le MOOC c'est l'autonomie et la liberté. Vous vous ennuyez ? Le prof ne vous plaît pas ? Vous n'avez plus le temps ? Pas de problème, vous pouvez arrêter quand vous voulez. Personne ne vous demandera des comptes.

 

Est-on noté ?

 

Les participants peuvent, s'ils le veulent, répondre à des quiz proposés à la fin des cours. Ces quiz sont notés. Il y a aussi parfois des devoirs écrits à rendre. Le professeur ne pouvant corriger lui-même des centaines ou des milliers de copies, ce sont les participants qui se corrigent entre eux. En général une copie est corrigée par plusieurs personnes selon un barème et des instructions de correction donnés par le prof.

Si vos notes sont suffisantes, vous recevrez un certificat (parfois payant) qui atteste de votre participation au cours. Mais attention, ce certificat ne valide en aucun cas des crédits universitaires. En revanche, si vous pensez que c'est un plus, n'hésitez pas à faire valoir votre participation au MOOC dans votre CV.

 

Est-ce qu'un MOOC peut aider à décrocher un job ?

 

Découvrir ou se perfectionner sur un logiciel qui manquait à vos compétences, apprendre à coder en informatique, approfondir une matière... Suivre un MOOC est incontestablement un plus.
"Lors de mon entretien, le fait que j'ai suivi un MOOC a suscité la curiosité des recruteurs, cela a probablement pesé dans le fait que je sois sélectionnée", explique Aline qui a complété sa formation sur un MOOC de montage de projet.

 

Mais où trouver son MOOC ?


MOOCs en français :

 

Pour accéder à la liste des MOOCs disponibles en français, rendez-vous sur le site : mooc-francophone.com

 

Vous pouvez aussi aller sur la plateforme FUN du ministère de l'Enseignement supérieur.

 

Vous trouverez aussi des cours en français, notamment ceux de Polytechnique, sur la plateformewww.coursera.org.

 

Sur ces plateformes, vous trouverez l'intitulé des cours, les dates de début et de fin, le détail du programme et le temps nécessaire à y consacrer par semaine.


MOOCs plateformes européennes :


http://fr.openclassrooms.com


http://www.edunao.com/accueil


MOOCs platerforme anglaise :
https://www.futurelearn.com


MOOCs plateforme américaine :
https://www.edx.org

 

(Source : http://www.cidj.com/moocs-une-nouvelle-facon-d-apprendre-en-ligne/un-mooc-c-est-quoi)

Recyclivre

AddThis Social Bookmark Button
Imprimer

Je vous renvoie à cet article ci :    ARTICLE DESHERBAGE EN BIBLIOTHEQUE

 

 

 

 encart livresamoinsde4euros

 

 

 

Un site malin pour laisser une seconde vie aux documents de nos bibliothèques et autres greniers de nos maisons

 

 Cliquer ci près :   RECYCLIVRE - UNE SECONDE CHANCE POUR NOS LIVRES

 

 Pour le moment, il n'existe pas de site en Auvergne mais l'achat d'ouvrages peu cher peut être un plus

 

UTILISATION DES RESSOURCES LIBRES

AddThis Social Bookmark Button
Imprimer

Que sont les ressources libres ?

 

Voici une définition parlante récupérée sur  Wikipédia (outil collaboratif):

 

« on appelle contenu libre tout contenu de conception intellectuelle ou artistique proposé à la libre diffusion et redistribution.

 

Ces contenus peuvent être des documents, des images, des textes, de la musique, des logiciels ... dont les auteurs ont choisi de définir les conditions d'utilisation de façon plus souple que celles définies par défaut dans la législation par le droit d'auteur ».

 

 


Comment les utilise t'on ?

 

Licence d'utilisation

Comme pour les logiciels libres, la diffusion de la ressource est accompagnée d'une licence qui précise :

 

les conditions de reproduction / représentation : gratuité, pas d'usage commercial par exemple ;

 

le respect éventuel du droit de paternité (citation de l'auteur original) ;

 

l'obligation de maintenir la licence originale en cas de modification.

 

 

 

Petite définition des logiciels libres :

 

Logiciels

Le logiciel est protégé par le droit d'auteur. Généralement, lorsque vous "achetez un logiciel", vous n'achetez en fait que le droit d'utiliser ce logiciel : vous devez respecter la licence d'utilisation : le Contrat de Licence Utilisateur Final du logiciel (CLUF). L'auteur du logiciel reste le propriétaire du logiciel.

On distingue :

le logiciel libre :

le logiciel propriétaire :

Logiciel libre

Définition :

Un logiciel libre est un logiciel dont la licence dite libre donne à chacun le droit d'utiliser, d'étudier, de modifier, de dupliquer, de donner et de vendre ledit logiciel.

Pour la Free Software Foundation (FSF), un logiciel est libre si :

vous avez la liberté d'exécuter le programme, pour tous les usages ;

vous avez la liberté d'étudier le fonctionnement du programme ;

vous avez la liberté de redistribuer des copies, ce qui comprend la liberté de vendre des copies ;

vous avez la liberté d'améliorer le programme et de publier ses améliorations.

Vous devez donc avoir accès au code source du logiciel.

 

Définition : Licence d'un logiciel libre

 

Le logiciel est distribué, le plus souvent sous la forme d'un téléchargement sur Internet, accompagné d'une licence qui énumère les droits donnés à l'utilisateur. Il existe plusieurs licences libres. On distingue notamment :

la licence BSD Berkeley software distribution : la plus libre, seule la citation des auteurs originaux est demandée ;

la licence CopyLeft ou GPL (Licence publique générale GNU) : si vous modifiez le logiciel, vous devez le redistribuer sous la même licence.

 

Définition : Logiciel propriétaire

 

Un logiciel propriétaire est un logiciel qui n'est pas libre. Le terme "Propriétaire" fait référence au fait que l'auteur du logiciel reste propriétaire des droits de propriété et d'usage de son logiciel.

Le droit d'utilisation d'un logiciel propriétaire est toujours accompagné d'un CLUF.

La plupart des logiciels propriétaires sont payants.

 

 

Remarque : Catégories de logiciels propriétaires

Parmi les logiciels propriétaires, on distingue deux sous-catégories particulières :

les freeware ou gratuiciels : ces logiciels propriétaires sont distribués gratuitement. Vous pouvez les utiliser gratuitement. Les freewares ne sont pas libres car leur code source n'est pas disponible et donc seul l'auteur original peut l'améliorer et publier des versions modifiées.

les shareware ou partagiciels : ces logiciels propriétaires sont distribués gratuitement. Vous pouvez les utiliser gratuitement pendant une période d'essai. A l'issue de cette période, vous devez payer si vous souhaitez continuer à l'utiliser.

 

(Source : http://ressources.lachiver.fr/tice/Juridique/web/co/RessLibre.html)

 

 

Page 2 sur 3