Vous êtes ici: Accueil

Ludothèque

BOOST !

AddThis Social Bookmark Button
Imprimer

BOOST ! entre dans le domaine des jeux à base de rapidité et de reconnaissance visuelle comme dans Jungle Speed ou  Dobble...ou encore  Bazar Bizarre

Chez Ferti on trouve le jeu de Julien Sentis : Boost ! La jolie boite métallique, ronde et embossée laisse apparaitre plus d'une centaine de cartes, rondes comme il se doit maintenant d'être pour indiquer le party game à succès à la Dobble. Les couleurs sont agréables, fraiches et les illustrations "cartoonesques" de Charlotte Bey, qui travaille aussi dans les jeux sur smartphone & co, sont choupi-chouettes. Voyons donc de quoi il retourne !

Boost

1, 2, 3... go !

Justement, il va être question de retourner des cartes... après les avoir toutes distribuées, bien sûr ! Les cents cartes sont réparties en 10 familles de 10 thèmes qui vont des Monstres en passant par les animaux, des bonbons en passant par les gâteaux ou encore des fruits en passant pas les plantes... bref !

À trois donc, chacun retourne la première carte de son paquet, la pose au milieu et s'empresse de regarder ce qu'on posé ces adversaires. Si aucune carte de la même famille n'est présente, rien à dire, on reprend le décompte, on retourne et on observe.

S'il y a au moins deux cartes de la même famille, il faut dire à voix haute la famille et pointer les cartes. Si vous êtes seuls à faire ainsi, à vous les cartes qui seront autant de points de victoire. Si vous êtes plusieurs à vous en être rendu-compte, il va falloir se les partager... malheur à celui qui se trompe, il n'a plus droit à la parole avant les prochaines cartes retournées.

Forcément, les cartes s'accumulant, les déclarations en cascade s'enchaînent, le mot "gloubiboulga" comme les "monstroplantes" ou "véhic...monuments" émaillent les erreurs et les rires autour de la table... c'est un peu le but !

 

 Oui, c'est un jeu de rapidité et de discrimination visuelle et il y a les fortiches et les moins fortiches ; mais celui-ci est moins "punitif" que d'autres, au sens où, on finit par "sentir" quelle famille va arriver, on s'y prépare en voyant les cartes sur la table et chacun finit par récupérer des cartes et ainsi marquer des points. Le reste, c'est l'ambiance qui s'en chargera.

Les variantes permettent de mettre toutes les cartes sur la table pour, au "go", s'emparer le premier de toutes les cartes d'une famille, ou une de chacune des 10 familles, et encore bien d'autres à découvrir sur le site de l'éditeur. La taille des cartes, les illustrations, la boite donnent un ensemble équilibré et le jeu fait mouche dans cette ambiance qui s'installe autour de la table, nous "boostant" aussi bien le volume sonore que l'adrénaline montante...

 

(Source : Tric trac)

 

KUBB : jeu d'adresse

AddThis Social Bookmark Button
Imprimer

 

Le kubb et autres jeux de quilles nordiques

 

Avec le Molkky, le Kubb est un jeu de quilles traditionnel scandinave dont la pratique ne cesse de progresser, notamment en France. Loin des clichés sur ses origines vikings, le Kubb présente une forte originalité dans le monde du jeu d'adresse.

Les origines du Kubb sont incertaines. Le faire remonter aux vikings reste folklorique et on peut parler de Kubb dans sa forme actuelle que depuis le début du XXème siècle.

L'histoire commencerait sur une île suédoise de la mer baltique, Gotland, terre de légendes et endroit parfait pour planter le décor de la pratique du Kubb.

Comme bon nombre de jeux depuis plusieurs années, le Kubb a lui aussi son championnat du monde « local », depuis 1995. Il se déroule bien sûr à l'île Gotland et a réuni une soixantaine d'équipes en 2009.

En France, depuis 3 ans, plusieurs associations se sont regroupées pour créer un championnat de France. Une fédération Française de Kubb a même été créée (voir leur site http://federationfrancaisedekubb.blogspot.com/).

Sur internet, il est même possible de trouver des jeux de Kubb jouables en ligne.

Le Kubb

Une des caractéristiques du Kubb est de placer les équipes adverses face à face. Les cibles, constituées des kubbs (blocs de bois d'une quinzaine de centimètres de hauteur) et du roi (bloc de bois plus grand que les kubbs), seront en effet disposées sur un terrain de jeu rectangulaire, placé entre les 2 équipes.

Pour jouer au Kubb, il est nécessaire d'avoir un espace important. De préférence sur herbe (évitant ainsi de détériorer trop rapidement les quilles), le terrain de jeu doit au moins être de 4 à 5 mètres sur 6 à 8 mètres.

Le but du jeu est de renverser le roi, pièce unique commune aux équipes, avant que l'autre équipe ne le fasse. Mais avant de pouvoir s'attaquer au monarque, il faut d'abord se débarrasser de ses soldats (ou ses valets) représentés par les kubbs.

Chaque équipe dispose de 5 kubbs, de 6 bâtons d'une trentaine de centimètres et de marqueurs de terrains (qui peuvent être des bâtons ou des pieux enfoncés aux 4 angles du terrain).

A noter que les différents éléments d'un jeu peuvent varier : dans leur forme, leurs dimensions... ce qui joue assez peu sur la difficulté du jeu, qui provient principalement de la grandeur du terrain.

Placement du jeu

Les joueurs sont séparés en 2 équipes.

Le roi est placé au centre du terrain. Les kubbs sont placés le long des lignes de base de chaque camp, cinq de chaque côté.

Pour décider qui commence la partie, chaque équipe lance un bâton au plus près du roi sans le faire tomber.

Depuis sa ligne de base, la première équipe jette ses 6 bâtons en tentant de renverser les kubbs adverses.

Ceux renversés sont alors ramassés et jetés par la deuxième équipe, depuis sa ligne de base, dans la partie de terrain adverse (lancés donc dans la moitié de terrain de la première équipe). Tous les kubbs lancés sont alors remis debout à l'endroit où ils ont été jetés. On les appelle les kubbs de champ.

La deuxième équipe lance alors ses 6 bâtons.

Si des kubbs de champ existent dans le terrain adverse, l'équipe a l'obligation de les faire tous tomber avant de pouvoir tenter de faire tomber des kubbs de base adverses.

Les kubbs renversés (de champ et de base) sont alors relancés par la première équipe dans le camp adverse.

Les équipes jouent ainsi alternativement, en lançant à chaque fois les 6 bâtons, puis l'équipe adverse relançant les kubbs renversés de son camp.

Si par erreur, un kubb de base est renversé alors que des kubbs de champ restent encore debout, il est simplement relevé.

Si un kubb lancé vient à faire tomber un kubb de champ, on relève celui-ci à l'endroit où il se trouvait et on regroupe les 2 kubbs (ils sont alors plus facile à faire chuter).

A la fin de ses lancers de bâton, si une équipe possède encore des kubbs de champ debout, le kubb le plus proche du roi dans sa partie de terrain représente alors la ligne de tir pour cette équipe.

Dés qu'une équipe a fait tomber tous les kubbs adverses, elle peut alors tenter de renverser le roi avec les bâtons qu'elle lui reste.

Si, au cours du jeu, le roi est renversé accidentellement, l'équipe fautive perd la partie.

Le lancer des bâtons est quelque fois codifié, avec par exemple l'interdiction de lancer un bâton avec la main au dessus de la taille.

 

kubb-game

 

(Source : http://www.lecomptoirdesjeux.com/regle-kubb.htm)

SOS Ouistitis

AddThis Social Bookmark Button
Imprimer

Règle de jeu :

 

Pour commencer un adulte monte l'arbre, (il y a en tout 30 tiges à mettre dans l'arbre soit 6 par niveau. Il faut à chaque niveau en mettre 2 orange, 2 rose et 2 vertes), une fois les branches installées, on prend tous les singes que l'on installe au sommet de l'arbre. Si l'un d'eux tombe avant que les dés soit tirées il faut le remettre avec les autres. prend tous les

 
Chaque joueur lance le dé et retire une tige de la couleur indiquée. Il faut toujours retirer la tige la plus haute, on ne commence pas par le bas, ça serait trop facile !
Si un ou plusieurs singes tombent, le joueur les ramasse et les place devant lui.
Une fois qu'il n'y a plus de tiges de couleurs, les joueurs comptent les ouistitis et celui qui en a le moins a gagné la partie.

 

SOS Ouistiti est un jeu très simple et compréhensible par tous les enfants à partir de 5 ans.

Les petits dès 3 ans ½ peuvent y jouer mais en présence d'un adulte car il fait faire attention avec les tiges. Elles ne sont pas dangereuses mais laissées dans les mains des petits sans surveillance elles peuvent servir pour faire la bagarre ou être mises dans la bouche ce qui n'est pas l'usage prévu ! De plus, il faut aussi faire attention à ne pas perdre le dé ou les singes, ou encore que les plus jeunes les mettent dans leur bouche.

 

SOS Ouistiti est vraiment un jeu ludique et agréable à jouer.

 

Il est amusant, simple à comprendre et plait aussi bien aux petits qu'aux enfants de 8-9 ans.

 

Durée moyenne de jeu : 15 minutes

 

 

 

 

SOS ouistiti

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ludothèque

AddThis Social Bookmark Button
Imprimer

A la ludothèque, petits et grands peuvent emprunter des jeux et des jouets ou venir jouer sur place librement et gratuitement.

 

Pour les plus grands, voici le fonds ludique à votre disposition (liste non exhaustive) :

  

  • jeux de construction (kapla, Lego...),
  • jeux de parcours (La course des tortues, Labyrinthe, ...),bilupo arlanc mai 2013 41
  • jeux d'association (Memory, Loto...),
  • jeux de combinaison (le jeu des nains...)
  • jeux de réflexion (Diamant, Monza...)
  • jeux de hasard (Le Verger,...)
  • jeux d'adresse (Rapido, Rondins de bois...)

 

Pour les plus petits :

 

  • jeux d'éveil,
  • jeux de manipulation,
  • jeux sensoriels...

 

La ludothèque propose également des animations tout au long de l'année afin de découvrir la diversité de ses jeux : Fête du jeu, Fête du jeu de société...

 

N'hésitez pas à nous contacter et à consulter les pages dédiées aux animations sur ce portail,

pour venir partager un moment festif et chaleureux autour du jeu pour petits et grands.

 

 

 imgp1513